jeudi 30 avril 2009

Time Warner prévoit de se séparer d'AOL

Time Warner envisage sérieusement de rendre son indépendance à sa filiale internet AOL. Le groupe média américain a indiqué mercredi être prêt à mettre un terme à la fusion engagée en 2000 entre les deux sociétés. Cette fusion est considérée par beaucoup comme un des plus importants fiasco du marché, avec à la clé de lourdes pertes pour les actionnaires.


« Bien que le conseil d'administration n'ait pas pris de décision, la société prévoit de lancer un processus de scission d'une ou de plusieurs parties de l'activité d'AOL aux actionnaires de Time Warner, par le biais d'une ou de plusieurs transactions », a indiqué le groupe dans un document réglementaire (SEC) dont le New York Times a obtenu copie.
Parallèlement, Time Warner a présenté des résultats en demi-teinte. Le groupe a généré un chiffre d'affaires de 6,9 milliards de dollars au 1er trimestre 2009, en baisse de 9% par rapport à la même période l'an dernier. Son bénéfice net a atteint 661 millions de dollars sur le trimestre, contre 771 millions de dollars au 1er trimestre 2008. AOL, pour sa part, a généré un CA trimestriel de 867 millions de dollars, en baisse de 23% sur un an. A lui seul, le CA généré par les abonnements internet a chuté de 27%. Quant aux revenus publicitaires d'AOL, ils ont reculé de 20%.

Aucun commentaire:

Neteco.com